LES FAMILLES DES PRISONNIERS POLITIQUES SURPRISES PAR LA PUBLICATION D’UN ARRÊTÉ MINISTÉRIEL N° 097 DATE 03/10/2017, RELATIF A L’EXECUTION DE LA LOI D’AMNISTIE DU 11/02/2017, PORTANT SUR LA LIBERATION DE 79 PRISONNIERS INCONNUS QUI NE SONT REPRIS DANS AUCUNE LISTE OFFICIELLE ADOPTEE LORS DE LA SIGNATURE DE L’ACCORD DE LA SAINT SYLVESTRE AU CENTRE INTERDIOCESAIN DE LA CENCO, ET QUI SERAIENT DES AFFILIES DU REBELLE SANGUINAIRE GEDEON KYUNGU, DEVENU MEMBRE DE LA MP

cropped-logo-prisonniers-politiques-rdc1.png

COMMUNIQUE DU CFPP- RDC DU 14/10/2017

LES FAMILLES DES PRISONNIERS POLITIQUES SURPRISES PAR LA PUBLICATION D’UN ARRÊTÉ MINISTÉRIEL N° 097 DATE 03/10/2017, RELATIF A L’EXECUTION DE LA LOI D’AMNISTIE DU 11/02/2017, PORTANT SUR LA LIBERATION DE 79 PRISONNIERS INCONNUS QUI NE SONT REPRIS DANS AUCUNE LISTE OFFICIELLE ADOPTEE LORS DE LA SIGNATURE DE L’ACCORD DE LA SAINT SYLVESTRE AU CENTRE INTERDIOCESAIN DE LA CENCO, ET QUI SERAIENT DES AFFILIES DU REBELLE SANGUINAIRE GEDEON KYUNGU, DEVENU MEMBRE DE LA MP

En date du 3 octobre 2017, le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, M. Tambwe Mwamba a signé un Arrêté Ministériel N° 097 relatif à l’exécution de la loi du 11 février 2014 portant Amnistie pour fait insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques.
Grande a été la surprise des familles des prisonniers politiques toujours détenus de constater qu’aucun des détenus amnistiés, officiellement répertoriés aussi bien par le Ministère de la Justice que par la Direction du CPRK, ne soit repris dans la liste officielle remise par la société civile et le Rassemblement de L’Opposition politique au gouvernement, à l’occasion des négociations qui ont abouti à l’Accord politique du 31/12/2016.
Ce qui est encore plus grave est que les noms des 79 beneficiares de cette mesure d’exécution de la dernière loi d’Amnistie sont tous des inconnus au CPRK et ils ne sont pas compris non plus dans la liste des 55 détenus amnistiés encore emprisonnés à la prison militaire de Ndolo, ou bien celle de Kassapa, Kolwezi où Buluo.
De plus, aucune libération n’a été effectuée aussi bien à la prison de Makala que à celle de Ndolo et du Katanga depuis la publication de cet Arrêté controversé qui constitue, pour les familles des prisonniers politiques amnistiés, une provocation inacceptable.
Voici la liste détaillées des prisonniers amnistiés encore détenus à la prison CPRK de Kinshasa et qui, depuis des années, sont oubliés par le Ministère de la Justice, pour des raisons qui n’ont pas été élucidées ni explicitées par l‘ administration de la Justice à ce jour. Il sied aussi de souligner que le ministère de la Justice n’est pas à sa première liste de personnes inconnues prétendument bénéficiaires de mesures d’élargissement et qui sont néanmoins toujours présentés abusivement, par l‘exécutif, comme des mesures de décrispation politique:

lettre sur les amnisties 20160001lettre sur les amnisties 20160002

Force est de constater que la seule personne libéré depuis 2016 de la liste officielle des amnistiés est Mme Ilunga, épouse du seigneur de guerre Gédéon, Kyungu à l’occasion de son ralliement politique à la Majorité Présidentielle.
Le CFPP s’insurge contre cette application à géométrie variable de la loi d’amnistie de février 2014 et craint, selon les premières informations reçues, que les seuls bénéficiaires des dernières mesures d’amnistie ne soient, encore une fois, que les membres du groupe de rebelle sanguinaire de Gédéon Kyungu, d’ailleurs non amnistiables car coupables de crimes contre l’humanité et dont la majorité serait déjà en liberté.

Cela étant, les familles des prisonniers politiques amnistiés et toujours détenus illégalement depuis 2014, demandent aux responsables aussi bien du Ministère de la Justice que ceux du Ministère des Droits Humains et au président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH en sigle, de mettre un terme à cette situation d’inégalité de traitement et de déni de Justice qui expose nos pères, nos fils et nos époux à une privation de la liberté s’apparentant à la torture.

Pour le comité des familles des prisonniers politiques de la RDC,

FAMILLE DIOMI,
FAMILLE MUYAMBO
FAMILLE KIKUNDA,
FAMILLE YANGAMBI,
FAMILLE SAMBA,
FAMILLE KAZAMBA,
FAMILLE KULE
FAMILLE GEREMBAYA,
FAMILLE RAMAZANI,
FAMILLE GUNDE,
FAMILLE BGEBAZA,
FAMILLE AHOMBIAWE,
FAMILLE BUGA LONDE,
FAMILLE BOMBOKO,
FAMILLE GINALI,
FAMILLE KAWAYA,
FAMILLE KOPANI,
FAMILLE MATUNGU,
FAMILLE KELEGA,
FAMILLE IKONZONI,
FAMILLE BAYADA,
FAMILLE AGBIA,
FAMILLE EWATA,
FAMILLE POPIKE BATA,
FAMILLE BAPELA,
FAMILLE BITUMBA,
FAMILLE MAKAMBO,
FAMILLE MVUMBI,
FAMILLE CHALWE,
FAMILLE KABAMBA KALONGO,
FAMILLE NDOL TSHAMUNDJ,
FAMILLE MWASHILA,
FAMILLE NTAMBWE,
FAMILLE DELLA,
FAMILLE KIBINGA MUTEBA,
FAMILLE MUTETU

 

 

Liste des prisonniers politiques actualisée au 20 janvier 2017 BIS 3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s