Rencontre Macron-Kagame-Lourenco : Vuemba appelle Kabila et Nangaa à éviter de plonger le pays dans le chaos et à libérer les prisonniers politiques

prisonniers politiques vuemba

 

Résultat de recherche d'images pour "vuemba, diomi,"L’opposant Jean Claude Vuemba se félicite de la position prise par le président français, Emmanuel Macron, d’appuyer les dirigeants africains à trouver des solutions au problème congolais.
Il s’est indigné mercredi 30 mai au micro de 7SUR7.CD de constater que certains caciques du pouvoir de Kinshasa se mettent à hurler alors que le monde entier voit que rien ne va au pays malgré les deux ans de prolongation arrachés par Joseph Kabila.

Déjà à voir ce qui se passe à la commission électorale nationale indépendante avec 7 millions d’électeurs sans empreinte digitale et 2 millions de mineurs, il est tout à fait normal, selon lui, qu’avec ce décor de tricherie que l’Angola, le Rwanda et le Congo-Brazzaville puissent s’inquiéter s’il n’y a pas élections ou si les élections tournent à la violence après.

Aujourd’hui, le leader du Mpcr affirme que les pays voisins se sentent en insécurité avec le développement de la situation au Congo Kinshasa.

Aucun signe ne montre qu’il y aura élections cette année. Pas de décrispation. Les prisonniers politiques Diomi, Muyambo, Éric Kikunda, Firmin Yangambi et même les militaires de l’ex branche du Mlc sont toujours en détention. Les exilés politiques Moïse Katumbi et Mbusa Nyamwisi sont empêchés de retourner dans leurs pays, alors que cela est une obligation politique librement souscrite par le régime Kabila, avec sa signature de l’Accord de la St. Sylvestre

Face à ce tableau sombre qu’il a lui-même dépeint, Vuemba se frotte les mains de voir que même la France reconnue comme partenaire de M. Kabila ait compris qu’il fallait lui tourner casaque en exigeant le respect intégral de l’Accord politique Global et Inclusif signé e 31/12/2016.

« Quand on aime un ami, quand on veut l’aider, on lui dit la vérité. Et la France, l’Angola et le Congo-Brazzaville n’ont pas tort de prodiguer de sages conseils à leur ami pour éviter des dégâts macabres en RDC et dans la région », a-t-il expliqué.

A Nangaa et Kabila, l’élu de Kasangulu conseille d’éviter de faire exploser le pays en miettes avec des décisions impopulaires.

Muderhwa avec cfpp.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s