LE COMITE LAIC DE COORDIANTION, CLC, EXIGE LA LIBERATION DE DIOMI NDONGALA, JEAN CLAUDE MUYAMBO, DIONGO, MULUMBA ET CARBONE BENI

cfpp 070818.png

 

Aucun texte alternatif disponible.

 

Le 14 juin dernier, les laïcs catholiques avaient donné jusqu’au 30 juin à Joseph Kabila de lever l’équivoque sur son probable troisième mandat. Une semaine après l’expiration de cet ultimatum, le Comité laïc de coordination (CLC) annonce des « grandes actions » au mois d’août au cas où l’actuel président de la République déposait sa candidature. 

Dans une communication faite ce samedi 7 juillet, le CLC considère que le Président Kabila « semble se préparer activement à poser sa candidature pour un 3e ou 4e mandat compte tenu de son silence sur les déclarations qu’affichent ses partisans ».

Les laïcs ajoutent qu’à dater du jour du dépôt de sa candidature, ils se verront dans l’obligation d’inviter le peuple à ne plus le reconnaître comme chef de l’Etat légitime. Aussi, ils seront obligés de « décréter le mois d’août, mois d’actions combinées de marches pacifiques, de sit-in, de villes mortes, de grèves généralisées et d’actions de désobéissance civile, sur toute l’étendue du pays, en vue d’obtenir la démission du président Kabila et de son gouvernement, devenus de véritables obstacles à des élections crédibles, transparentes et apaisées ».

De plus, le communiqué du Comité Laïc de Coordination insiste sur l’application des mesures de décrispation contenues dans l’Accord Politique de la Saint Sylvestre, citant nommément les prisonniers politiques Eugène Diomi Ndongala, Jean-Claude Muyambo, Diongo, Gecoco Mulumba et Carbone Beni.

Ils demandent aux congolais de « prendre leur destin en mains pour créer des conditions de paix véritable dans notre pays et de libérer l’avenir pour le bonheur de tous ».

« L’heure étant grave, la paix et la stabilité du pays ainsi que de la sous-région étant menacé, le 9 août 2018, le CLC lancera un appel à la mobilisation générale de toutes les forces vives de la nation, pour ses premières grandes actions qui se tiendront le 12, le 13 et le 14 août 2018, sur toute l’étendue de la République, afin de sauver la démocratie en péril », dit le CLC dans un communiqué.

Actualité cd avec CFPP-rdc.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s