CAS DU PRISONNIER POLITIQUE EUGENE DIOMI NDONGALA:  » Selon la résolution adoptée par l’Union Interparlementaire (UIP) à Genève le 18/10/2018, il apparaît que l’Hon Diomi a été victime d’arrestation et détention arbitraire, tortures et mauvais traitements, menace et actes d’intimidation, non respect d’une procédure équitable au stade de l’enquête, non respect des garanties au stade du procès, absence de droit de recours et révocation abusive du mandat parlementaire… » / LE POTENTIEL

LE POTENTIEL 221018 3


L’INTÉGRALITÉ DE LA RÉSOLUTION DE L’UNION INTERPARLEMENTAIRE SUR LE CAS DE VIOLATION DE DROITS DU PARLEMENTAIRE EUGENE DIOMI NDONGALA (COD 71), ADOPTEE LE 18/10/2018 A GENEVE,  DISPONIBLE AU LIEN QUI SUIT:

139ème ASSEMBLEE DE L’UNION INTERPARLEMENTAIRE (UIP)- CAS DU DEPUTE EUGENE DIOMI NDONGALA: « L’Union de tous les parlements du monde appelle les parlements Membres de l’UIP, y compris les parlements membres du Groupe géopolitique africain, et les assemblées et associations parlementaires ayant le statut d’observateur permanent auprès de l’UIP actives dans la région, à entreprendre des démarches utiles pour contribuer à la libération de M. Diomi Ndongala »
https://democratiechretienne.org/2018/10/19/139eme-assemblee-de-lunion-interparlementaire-uip-cas-du-depute-eugene-diomi-ndongala/
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s